Toute sortie de nouveau vernis me fait baver devant mon écran. Quand j'ai vu sur le blog Bellattitude la collection de vernis Nafnaf, j'ai tout de suite su que j'en aurais un. La question était de savoir lequel et s'il aurait des petits frères ou soeurs...

J'ai donc pris mon sac sous le bras et direction la nouvelle boutique Nafnaf, tout juste rénovée dans mon centre commercial préféré (au passage, les boutiques Nafnaf, elles sont trop trop belles !).

En rentrant dans la boutique, j'ai fait genre je viens voir les fringues, mais mon cerveau tout entier était tourné vers les petits flacons colorés. Et je les ai vus, sur leur petit plat à étages pour cupcakes. Avant d'y aller, je n'avais même pas réfléchi à la couleur que j'allais m'offrir. Et pis je l'ai vu, ce beau bleu qui me faisait de l'oeil, et entre nous, ça a été le coup de foudre. Même son nom était une promesse : Crumble Myrtille... (teinte n° 11)

flacon

Je dois dire que je suis assez fan du flacon, que je trouve très joli, quoique classique. Nous sommes repartis tous les deux, moi dans mes chaussures, lui dans son petit pochon en tissu trop meugnon (oui, je suis une faiblesse marketing à moi toute seule), après que la vendeuse m'ait fait l'éloge du produit, dont elle avait essayé toutes les couleurs, et qui était trop bien et que c'est sûr "Vous y reviendrez !"

 

pochon

Et alors ?

Je n'avais même pas pris la peine d'ouvrir le flacon dans la boutique pour regarder le pinceau

 

pinceau

C'est un pinceau fin, à l'ancienne comme je dis car ça me rappelle les pinceaux des vieux vernis que je piquais à ma mamie quand j'étais petite. Et contrairement aux nouveaux pinceaux fins, qui se déploient pour faciliter l'application, celui-ci est et reste fin. L'application est donc un peu laborieuse : pour moi, 5 passages au lieu de 3 pour chaque ongle.

Côté texture je suis satisfaite car il est assez fluide, ce qui permet de faire une première couche fine facilement, mais pas trop liquide, ce qui évite que la goutte tombe du pinceau avant d'arriver sur l'ongle !

Après deux couches, voilà le résultat :

 

main

J'aime beaucoup cette couleur, un beau bleu... myrtille ? Oui, mais alors c'est crumble myrtille avant cuisson !

En bref, j'aime donc : le flacon, la texture, la couleur, la brillance (sans topcoat sur la photo)

Et le reste ? Le séchage est long... très long... trop long ! Je ne parle même pas du vrai séchage, hein, celui qui fait que tu peux aller faire la vaisselle ou les lacets de tes baskets. Non je parle du "sec au toucher". C'est loooong ! Du coup, le résultat ne reste pas net longtemps parce que je ne suis pas une patiente moi ; les mains en l'air sans bouger, passé un quart d'heure, j'ai mal aux bras !

Côté tenue, je suis un peu déçue aussi. Bon OK, je n'ai pas mis de topcoat, mais dès le lendemain matin, j'avais déjà le bout des ongles privés de couverture ! Après, cet aspect me gêne moins parce que je ne suis pas du genre à garder trois jours de suite le même vernis. Mais pour celles qui aiment le garder et qui veulent un résultat nickel, il faudra appliquer un bon topcoat (et plutôt un accélérateur de séchage !)

En bref, pour le prix, qui fait un peu grincer des dents certaines NPA (6 € pour 5 ml, quand un vernis Essie par exemple coûte 11,90 € pour 13,5 ml), je vais continuer à aller chez Sephora quand je voudrai me faire un petit plaisir pas cher. D'autant qu'honnêtement, Nafnaf n'a en plus pas révolutionné la palette des couleurs existantes, ni même pensé à avoir un ou deux vernis un peu plus originaux ou ne serait-ce que pailleté.

Donc non, Madame la vendeuse, je ne pense pas "y revenir", et le petit Nafnaf restera enfant unique pour le moment !

Et vous les vernis Nafnaf, vous avez testé ? Aimé ?