Encore une fois, un titre pourri. J'ai cru remarquer que les titres de billets étaient un peu la bête noire des blogueuses, donc je ne culpabilise que moyennement !

Aujourd'hui, je vais donc vous parler de mon coup de coeur du mois de mai : la palette Naked Basics Urban Decay

naked_basics_urban_decay

Elle est canon hein ? Oui, sur ce point tout le monde semble être d'accord.

Pour être honnête, avant mes débuts de beauty addict, qui sont relativement récents, je ne connaissais pas la marque Urban Decay (non, ne me huez pas s'il vous plaît !). Mais dès que tu mets les pieds dans le monde des beauty-addicts-blogueuses, tu ne peux pas ne pas entendre parler de cette marque qui fait l'unanimité.

Bien sûr, j'ai à mon tour craqué sur leurs fards à paupières de tueurs et sur les éditions limitées trop belles que tu as juste envie d'avoir pour les regarder même si tu ne t'en sers pas !

Mais je ne vous cache pas que mettre 45 € dans une palette, je n'y étais pas encore prête (maintenant je suis presque prête à en mettre 49 dans une palette LANCOME... mais ceci est une autre histoire !). Alors oui, les Naked Palette 1 et 2 m'ont beaucoup tentée, mais j'ai résisté.

Et puis cette "mini-elles" est arrivée. A "seulement " 25 €. Et avec du mat en plus. Parce que bizarrement, pour moi, le nude, c'est plutôt du mat. Oui, j'aime les paillettes, le kibrille et tout et tout, mais j'aime que mon teint soit mat, et pour un total look nude, je veux du tout mat (avec un peu de gloss quand même hein !).

Alors cette fois j'ai craqué et elle est devenue mienne. Mais une fois mienne, qu'est-ce que j'allais bien pouvoir en faire... Ben ouais, c'est bien joli tout ça, mais il fallait quand même voir ce qu'elle avait dans le bide. Parce que moi, quand je lis basics, je pense aussi facile. Facile à appliquer, facile à assortir, tout ça tout ça quoi ! Et puis je me suis lancée et je l'ai essayée... Et là, je l'ai aimée !

oeil_02

oeil_01

Comme vous l'aurez remarqué, je suis aussi nulle en photo qu'en titre ! Ceci dit, c'est une palette qui est difficile à prendre en photo parce que justement c'est du nude et que l'idée, c'est d'être maquillée, donc sublimée, sans qu'on voit que vous êtes maquillée... Je crois que je me suis perdue là !

Bref, pour celles qui voient quelque chose, sachez que j'ai appliqué la teinte Foxy (la 2ème en partant de la gauche) sur toute la paupière, ensuite la teinte Naked 2 (n° 4) sur la paupière mobile, puis la teinte Faint (5ème) dans le coin externe et dans le creux et une pointe de Crave (n° 6) en bordure. J'ai ensuite surligné avec mon khôl Bourjois, suivi d'une couche de mascara Lancôme et d'une finition avec le Lengthening Topcoat de Kiko.

En vrai, c'est plus marqué, notamment le coin externe, mais rien de bien affolant non plus.

Niveau texture, ils sont un peu poudreux, mais ça ne m'a pas dérangée. Côté pigmentation, il faut quand même y revenir pour avoir de la couleur, mais encore une fois, je pense que ce sont les teintes et le côté mat qui veulent ça. Niveau tenue, c'est top, et sans base.

Bref, une bonne petite palette pour tous les jours, à accompagner peut-être d'un complément irisé pour un maquillage un peu plus sophistiqué. En gros, cette palette porte bien son nom ! Le seul reproche que je pourrais faire si vraiment je voulais lui chercher des poux, c'est l'absence de pinceau que j'ai trouvé un peu dommage, surtout pour un basic !

En tous cas, pour moi, c'est vraiment une palette à avoir, d'où sa place de petit chouchou !

Et vous, vous l'avez testée ? Vous l'avez aimée ?