Comme la plupart des filles, non contente de passer des heures sur Internet à reluquer (si si ce mot existe toujours) les nouveautés mode et beauté, j'adore aussi le contact du papier glacé de la presse féminine. Pire, je me repais (si si celui-ci aussi !) de ces magazines qui font circuler les mêmes infos, ont les mêmes coups de coeur et sont financés par les mêmes campagnes de pub. Mais je m'en fous parce que je les aime !

Et parfois, parmi cette foule d'informations, certaines m'interpellent, me plaisent , m'étonnent, m'attirent plus que d'autres...

Alors, je vous l'annonce, voici ma première "Revue de Presse" !

Cette semaine sera Grazia ou ne sera pas, puisque j'ai retenu quatre articles dans le n° 182 :

Le plus flippant : sur l'"e-clope", la cigarette électronique. Toi fumeuse (fumeur) compulsive qui pensait n'être accro qu'au geste et pouvoir aller dans une des boutiques qui fleurissent dans toutes les moyennes/grandes villes pour te vendre un remède miracle, sache qu'il semblerait que tu ne fasses que remplacer une dépendance par une autre, plus mystérieuse...(p 60)

Le plus démoralisant : Facebook est en train de devenir ringard. Et moi qui commençait juste à apprendre à l'utiliser ! (p 68)

Le plus écoeurant : le magazine américain FORBES vient de publier la liste annuelle des plus grosses fortunes. Où l'on apprend que 1 426 personnes possèdent 46 % de la richesse mondiale (je rappelle que nous sommes 7 117 073 562 humains sur terre à l'heure où je vous écris...à 2, 3 près)... Dont un qui se plaint de ne pas apparaître dans le classement à la place qui devrait lui revenir. (p 72)

Le plus fashion : un jean sur mesure pour te faire des fesses de rêve, de la couleur que tu veux, de la longueur que tu veux... Possible ! A l'Atelier Notify à Paris (bien sûr !). L'encart ne précise rien sur le prix... Mais même pas peur, je suis allée fouiner un peu sur le net et il faudrait compter entre 400 et 450 €. Allez, si tu arrives à te priver d'une box par mois pendant 2 ans et demi, tu l'auras...! (p 127)

Et vous, des choses vous ont marqué récemment dans la presse féminine ?